EXPOSITION

DU 20 JANVIER AU 4 FEVRIER 2018

UN PETIT APERCU DE
NOTRE SAISON 2017|2018
HAUTE EN COULEUR
ET EN MUSIQUE !!!
HEURES D’OUVERTURE EN
PRESENCE DES ARTISTES
SAMEDI ET DIMANCHE
DE 14H30 A 17H
MARDI DE 18H A 21H
OU SUR RENDEZ-VOUS
GALERIE LA PRIMAIRE
7 CHEMIN DE LA COLOMBE
1231 CONCHES

BEROLLI

LAYDEV

PIERO CAMACHO

La quatrième exposition de la saison porte d’abord l’empreinte de deux artistes venant de la France voisine, qui se présentent sous leur nom d’artiste: Bérolli et Laydev. Les deux sont arrivés tardivement à l’art, peinture ou sculpture, après une vie active dans des domaines fort différents. Leur art bénéficie sans aucun doute de cette longue maturation.
 
Bérolli présente deux séries d’œuvres totalement différentes. Il se dit passionné par la recherche de couleurs étranges et d’aspects de surface inédits.» Ce second trait se manifeste surtout dans ses «Pyrogrammes» (2011-2014) et ses «Drip-Drop» (2015 à ce jour). «Je réalise mes créations sur feuilles de cuivre, avec un pinceau de feu. La caresse de la chaleur doit être finement dosée pour obtenir la teinte souhaitée…». «Le mystère de la coloration du métal, les mélanges des pigments et liants, les aspects de surface m’ont toujours fasciné.» Les travaux de la seconde série portent le nom de «Friselures». «Elles découlent d’une observation due au hasard de mes recherches sur l’utilisation d’huiles sur toile.»
 
Le second des deux artistes, Laydev, poursuit deux vocations artistiques, la peinture et la sculpture. Plusieures étapes ont marqué son itinéraire, mais c’est en 2015 qu’il opte, nous dit-il, pour le statut d’artiste professionnel en tant que peintre. En 2002, il fait «une rencontre déterminante», celle du sculpteur lyonnais Lucien Besson. Celui-ci l’introduit aux techniques de taille directe de la pierre et du bois. Depuis lors, les deux activités iront de pair. Puis, à partir de 2015, il s’intéresse plus particulièrement à l’art de la terre, de l’eau et du feu, la céramique, et c’est ainsi qu’il présente pour cette exposition des sculptures en grès émaillé ou patiné.» En peinture, il expose des marouflages «qui utilisent des matériaux humbles: tissus, bois, métal, verre, objets usuels ou de récupération détournés vers un autre destin.» Cette technique est au service d’une saisie de l’Humain et de son environnement.
 
A côté de ces deux artistes chevronnés, le troisième, Piero Camacho, joue la carte du jeune, avec raison, son expérience se trouvant à ses débuts. Dans ses tableaux, il mise sur la fantaisie, l’humour, l’inattendu, mais il le fait avec un savoir-faire remarquable, une maîtrise très prometteuse. Ses travaux apportent à cette exposition une belle touche de fraîcheur et de légèreté.